Édition 2020

Vendredi 18 Septembre 2020
Impérial Palace, Annecy


Table ronde 1 – Repenser nos pratiques musicales et artistiques à travers le filtre de l’écologie et du développement durable


Table ronde filmée à Annecy le 18 septembre 2020 et diffusée en accès libre sur nos réseaux.

Fragilisé par la crise sanitaire, l’écosystème du spectacle vivant est plus que jamais amené à repenser toute la chaîne de production de ses événements depuis la création jusqu’à la diffusion en passant par la communication afin de réduire son impact environnemental et construire des événements qui optimisent les ressources matérielles et humaines mises en oeuvre.

L’écologie et le développement durable sont désormais des enjeux systémiques que nous devons considérer sérieusement pour élaborer de nouveaux modèles dans nos pratiques artistiques quotidiennes. 

Mais comment réaliser ce changement de paradigme ? Comment les institutions culturelles peuvent-elles revoir leur modèle de production et de diffusion ?

Comment le musicien peut-il à sa manière devenir acteur de ce changement ? Comment peut-il prendre conscience de son impact environnemental dans cet écosystème et agir auprès des institutions culturelles ?

Ces questions seront abordées au cours de cette table ronde qui ouvre l’édition dématérialisée 2020 de l’European Creative Academy Annecy for Music and Musicians, avec comme intervenants :

– Antoine Pecqueur, directeur de la rédaction de La Lettre du Musicien

– Margot Lallier, membre fondatrice du collectif ARVIVA (Arts Vivants Arts Durables), administratrice de production – ensemble Aedes

– Benoît Sitzia, compositeur, directeur général – ensemble Ars Nova, président du Collège Contemporain

– David Hudry, compositeur, directeur artistique – European Creative Academy Annecy for Music and Musicians

Au-delà de l’engagement individuel du musicien, c’est un engagement collectif, responsable et militant qui permettra à tout l’écosystème culturel de créer une dynamique nouvelle et nécessaire pour le monde de demain.


Vendredi 09 octobre 2020
(date à confirmer)
CNSMDP, Paris


Table ronde 2 – S’emparer des outils numériques dans les pratiques artistiques pour réinventer les modes de communication, de partage et de valorisation de la musique


Table ronde filmée à Paris le 09 Octobre 2020 et diffusée en accès libre sur nos réseaux.

La nécessité des outils numériques dans nos pratiques artistiques et pédagogiques est une évidence, encore faut-il savoir comment s’en emparer et les utiliser de manière pertinente. Face à la multiplication des initiatives aussi diverses qu’originales pour partager et diffuser le répertoire et la création de nouvelles oeuvres, face à l’offre pléthorique d’applications destinées aux différents usages des musiciens, comment faire le tri et les outils adaptés aux pratiques et besoins de chacun ?

Suite à l’annulation massive des spectacles vivants en raison de la crise sanitaire, de nombreux artistes ont investi Internet et les réseaux sociaux en proposant des concerts et autres initiatives originales pour continuer à partager la passion qui les anime tout en cherchant des solutions pour en vivre. Cette situation inédite pose à nouveau la question épineuse et fondamentale de la valorisation des droits des artistes-interprètes, des oeuvres et du répertoire de création par le biais du streaming.

Tout en proposant des outils très concrets pour les musiciens, cette table ronde a vocation à offrir une réflexion plus large sur les questions de l’utilisation des outils numériques, et des droits des musiciens-interprètes et compositeurs. Elle sera suivie d’une présentation de l’application Newzik, startup spécialiste des partitions numériques, qui permettra aux musiciens de découvrir ou se familiariser avec cet outil indispensable aux pratiques du musicien.


Samedi 07 Novembre 2020
Radio Semnoz, Annecy


Rencontre autour d’une oeuvre de Mikel Urquiza

Parrainé par la Fondation Peter Eötvös en 2019, pensionnaire de l’Académie de France à Rome — Villa Médicis en 2019-2020, Mikel Urquiza sera à l’auditorium de Radio Semnoz à Annecy le samedi 07 novembre prochain pour l’enregistrement de sa pièce Manual de vuelo del aeronauta inexperto

Nous retrouverons à cette occasion le quintette à vents Nomis, formé en 2018 au sein de la HEM de Genève, que nous avions eu le plaisir d’accueillir pour l’édition 2019 de l’European Creative Academy Annecy.

Une rencontre privilégiée entre le compositeur et les talentueux interprètes du quintette Nomis que vous aurez le plaisir de découvrir prochainement sur les ondes de notre partenaire Radio Semnoz à Annecy.


Jeudi 12 Novembre 2020
20h00 – TAP, Poitiers


« Cours du Son » – Beethoven 250.5


Concert-conférence

Premier événement musical du partenariat entre l’ensemble Ars Nova et l’European Creative Academy Annecy for Music & Musicians, ce concert accueillera à la direction de l’ensemble Ars Nova le talentueux percussionniste Rémi Durupt, lui aussi parrainé par la Fondation Peter Eötvös.

Conçu dans le cadre des célébrations du 250eme anniversaire de la naissance de Ludwig van Beethoven, ce concert commenté et agrémenté d’exemples musicaux interprétés en direct par les musiciens de l’ensemble permettra au public de mieux s’approprier les oeuvres du répertoire et de mieux tisser les liens qui unissent la musique classique d’hier et d’aujourd’hui.

Programme
– Ludwig van Beethoven, Quintet op.16 – pour vent et piano
– Igor Stravinsky, Septet – pour clarinette, basson, cor, piano, violon, alto, violoncelle
– Ludwig van Beethoven, « Hammerklavier » (Adagio sostenuto) – pour piano
– Tristan Murail, Treize couleurs du soleil couchant – pour quintet (Pierrot)

Durée : environ 1h30


Vendredi 27 Novembre 2020
(Lieu à déterminer)


Rencontre autour d’une oeuvre de Gregory Vajda #1


Compositeur, chef d’orchestre, Gregory Vajda est aussi professeur dans programme de mentoring mis en place par la Fondation Peter Eötvös.

Avec Isabelle Veyrier, violoncelliste solo de l’ensemble Ars Nova, G. Vajda nous fera découvrir les richesses expressives de sa pièce Captain Hume’s Last Pavin dont le titre et l’inspiration proviennent d’une pétition écrite en 1642 par le soldat, compositeur et violiste anglais, Tobias Hume.

Redécouverte au début des années 2000 par le célèbre Jordi Saval, la musique pleine d’imagination de Tobias Hume a attiré l’attention de G. Vajda qui lui rend un hommage musical bien mérité. Une rencontre virtuelle, musicale et humaine, en partenariat avec l’ensemble Ars Nova.